Elle te l'a très bien expliqué pourquoi ya pas grand monde qui t'aime. Comme toujours, ça te rentre par une oreille et ça sort par l'autre. Et là tu te mets à faire des enfantillages. Quand ELLE va t'avoir remboursé moi j'vais ravoir mon argent. Bien sûr. TU as perdu de l'argent? Pourrais-tu arrêter de faire la FUCKING AUTRUCHE. T'as choisi de faire le voyage avec nous, personne t'as tordu un bras. On avait pas tant une bonne impression de toi, mais on a décidé de passer outre. J'ai vraiment fait un effort pour pas me baser sur ma première impression. Mais, vois-tu, ça a complètement pas fonctionné. T'auras lui dire à elle que tu t'étais déjà rendu compte que on pouvait pas être amis toi et moi durant le fucking séjour à Toronto, c'est un cristie de gros mensonge. La preuve, c'est que t'as fait c'que tu fais avec tous ceux que t'arrives pas à cerner, t'as essayé de suivre tout ce que je faisais sur le net au retour du voyage.
Pourtant j'ai été nettement bête et méchante avec toi pour te signifier que je ne t'appréciais pas.

Mais bien sûr, le fait que tu sois un débile profond, que tu sois pas capable de porter attention à autre chose que ta propre conversation ou encore que t'aies aucun jugement ou aucun sens de l'observation, c'est de notre faute.

Et essayer de faire pitié avec tes foutus problèmes psychologiques, ça fonctionne pas avec moi. Parce que si t'as des problèmes, t'es sensé être sur médication. S'ils sont pas soignés, c'est tellement pas mon problème. Occupe toi de ta santé merde.

Finalement, arrête de fuir tes problèmes. Tu dis que tu veux que je revienne te parler si j'veux ravoir mon argent. Hello! C'est toi qui a une dette envers moi. Je te courrais pas après. J'vais envoyer quelqu'un te casser les jambes, ça va être bien plus simple. Et vraiment moins épuisant que ton mélodrame à deux balles parce que tu t'es invité à un événement où personne ne voulait te voir et que tu t'es fâché parce que personne a voulu te répondre pour que nous rejoignes.

Sincèrement, t'es pas une mauvaise personne. Mais t'es comme un chien. Et je suis incapable d'être amie avec quelqu'un qui n'a aucune volonté ou qui se laisse constamment mener par les autres parce qu'il est pas capable d'assumer sa propre personne.

Si t'as aucune fierté, je peux pas te donner de respect, c'est clair et net. Et je suis incapable d'avoir pitié de toi parce que je hais ce qui me donne pitié.

Si vous avez une idée du destinataire du message, et bien vous êtes perspicaces.

Et si vous trouvez que je suis méchante ou cruelle dans ce que je dis, et bien c'est peut-être parce que je le suis. Mais j'ai horreur de prendre les gens en pitié. La plupart sont responsable de leur malheur, je n'ai donc pas envie de m'apitoyer sur le sort qu'ils se sont choisi.